Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mai 2014 5 16 /05 /mai /2014 07:30

Vous avez été tellement nombreux à m'envoyer des poèmes pour le concours des 18 ans de la saga Resident Evil qu'il m'était impossible de ne sélectionner que 5 d'entre eux. Comme promis, même si le concours est terminé et que les gagnants ont été désignés, je publierai chaque vendredi un de vos poèmes jusqu'à la fin du mois d'août (j'essaierai de faire en sorte que ça ne soit pas la seule activité sur le blog d'ici septembre... ^^;)

 

tumblr m8h847Pyj31qc0eia

 

Aujourd'hui, c'est au tour de Freddy et de son poème qui rend homage au personnage le plus charismatique de la saga (et soyons honnête, de tous les jeux vidéo). 

 

Ode à Bebert

 

 

Il fut un temps ou son nom était craint

Ou bien synonyme de fils de putain

Avec ses projets diaboliques

Et autres manipulations génétique

Notre cher Bébert,

Aurait aimé vous voir mort dans une rivière

 

Certes de l'eau ne tue pas

Sauf si elle contient un monstre marin

Qui semble avoir très faim

D'un cher et tendre Léon

Qui se défend avec son Harpon

Pour ne pas servir de repas

 

Durant ses folles années chez Umbrella

Nombre de gens sont passé de vie à trépas

Déclenchant la mort et le chaos

Surtout sur la pauvre équipe Bravo

Après avoir tué le regretté Ivan

Il  rentra à Racoon exécuter son plan

 

Mais Jill et Chris l'ont découvert

Et voulurent arrêter Notre Bébert

Le Tyran l'ayant attaqué

Pour se sauver il s'injecta le Virus T

Laissez pour mort comme un con

Il s'échappa du manoir avant l'explosion

 

Sautons les étapes de Véronica,

Et des Chroniques D'umbrella

Car il est maintenant le superviseur

Des missions de Ada et de KRAUSER

Celle ci qui sauva Léon

Car Bébert n'était pas son Patron

 

Et puis c'est en Afrique

Que pour lui tout ce complique

Décapité par deux roquettes

Ouille ca doit faire mal à la tête

Le tout dans la lave en fusion

Il a eu chaud a son caleçon

 

Ne parlons pas de cinéma

Car pour moi il n'existe pas

Joué par Roberts ou O'Mara

Paul Anderson le condamneras

 

Au yeux du monde

Il fut un homme immonde

Mais pour les joueurs

Juste Albert WESKER

 


Merci à tous pour tout le mal que vous vous êtes donné ! RDV vendredi prochain pour découvrir un autre de vos poèmes ;)

Partager cet article

Repost 0
Published by Blackphoenix - dans Concours
commenter cet article

commentaires

freddy666 19/05/2014 13:48

j'ai hate de lire les autres poèmes

Présentation

  • : Le blog de Blackphoenix
  • Le blog de Blackphoenix
  • : Un blog non-objectif qui vous permettra de comprendre certaines de mes addictions. Libre à vous de vous reconnaitre dans mes articles ou de vous en inquiéter...
  • Contact

Nos partenaires

CAPCOM-logo

New Logo Big

images

logo-nolife

logo TRITTON 2

Recherche