Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 janvier 2012 3 25 /01 /janvier /2012 17:00

Pourquoi Resident Evil Code : Veronica est-il le meilleur jeu vidéo toutes dimensions parallèles confondues ?
 

 

 

 

Après toutes ces années à jouer à des centaines de jeux vidéo, il m’est enfin possible de répondre à la question que tout le monde s’est posé au moins une fois dans sa vie : à quoi reconnaît-on un jeu parfait en tout point sans même avoir besoin d’y jouer ?
La réponse à cette énigme est très simple : il vous suffit juste de vérifier avant de l’acheter que ce jeu s’appelle “Resident Evil Code : Veronica”.
 
 Darkside__Steve_and_Claire_by_Destiny1027.png

Claire Redfield et Steve Burnside 

 


Nous sommes le 3 février 2000 et CAPCOM sort sur Dreamcast “Biohazard : Code Veronica”.
Dans ce chapitre, vous y incarnerez Claire Redfield, qui est toujours à la recherche de son frère. Ses investigations la mèneront en Europe où elle tentera de s’infiltrer dans les bureaux parisiens d’Umbrella. Cette ultime enquête sera de courte durée, les forces spéciales de la firme au parapluie la capturant et l’incarcérant dans un pénitencier se trouvant sur une île très étrange.

 

 

Claire Redfield

Claire-in-RE-Mercenaries-claire-redfield-19650341-800-1000.jpg

Claire Redfield est la sœur de Chris, mythique membre des S.T.A.R.S. que l’on pouvait incarner dans le premier épisode de la saga. Elle possède un lien très fort avec son frère et elle est déterminée à prendre tous les risques nécessaires pour le retrouver. Ce dernier continuant sa lutte contre Umbrella, Claire est en mesure de suivre sa trace et de s’assurer qu’il est toujours en vie.

 

 

Comme dans l’épisode précédent, vous n’avez pas de choix de personnage. Vous contrôlez donc Claire Redfield par défaut, mais il vous sera nécessaire d’incarner par moments d’autres protagonistes comme dans Resident Evil 3 : Nemesis (s’il y a parmi les lecteurs des personnes suffisamment distraites pour ne pas avoir relevé le pluriel employé quand j’évoque “d’autreS protagonisteS”, c’est maintenant chose faite).
Je n’en dirais pas plus sur ces derniers pour éviter tout spoiler.

 resident-evil-copie-1.jpg

Les enemies avancent lentement mais sont très résistants. Situations stressantes en perspective...

 

 

L’élément le plus remarquable dans ce chapitre est le scénario. Se rapprochant du rythme des films et séries de l’époque, il comporte de nombreux rebondissements qui parleront surtout aux joueurs ayant terminé les précédents épisodes. La structure narrative reste tout de même très sobre et on est loin de tomber dans le fan service.
Le scénario très angoissant vous plonge au cœur d’une sordide histoire de famille ayant dégénéré jusqu’à engendrer le chaos où vous vous retrouvez parachuté.
Mais qui est le chef d’orchestre de tout ce désordre ? Pour le découvrir, il vous faudra enquêter et remonter le temps à l’aide d’ouvrages et de bandes vidéo, qui distilleront des informations toutes plus glauques les unes que les autres jusqu’au dénouement final.

 

screen001.jpg Les cinématiques dans un pur style John Woo sont splendides.

 


Votre progression ne se limitera pas à la prison où débute le scénario. Votre terrain de jeu sera encore plus vaste que dans Resident Evil 3 : Nemesis (c’est le moins que l’on puisse dire), ce qui impliquera des décors très variés et souvent inattendus, en extérieur comme en intérieur.

Ces décors seront mis en valeur par des caméra qui ne seront plus systématiquement fixe. En effet, des travelings et autres mouvements de caméras accompagnent vos déplacements, ce qui donne beaucoup plus de vie aux décors sans forcément chambouler l'ambiance horrifique et opressante des premiers épisodes.


 screen008.jpgLes jumeaux Ashford : deux petits anges qui possèdent toute une collection de squelettes dans leurs placards.

 


Toujours produit par le maître Shinji Mikami, le jeu est développé par le Capcom Studio 4 en collaboration avec Nextech et Flagship.
Déjà crédité sur des petits jeux comme Final Fight ou Street Fighter 2, Yoshiki Okamoto sera superviseur de projet pour ce titre et annoncera officiellement sa sortie pour le 6 octobre 1998. Malheureusement, le développement du jeu accumulera énormément de retard et ne sera commercialisé que le 3 février 2000 (sortie officielle du jeu au Japon). Cette attente contribuera à alimenter un buzz qui assurera par la suite un franc succès du jeu.

Du coté du gameplay, la recette reste la même avec l’inventaire à emplacements limités, les coffres et les machines à écrire. Si de nouvelles créatures comme les Bandersnatch font leur apparition, les ennemis récurrents de la saga sont toujours présents. Ainsi on retrouve entre autre les zombies, les Cerbères et les Hunters. Ces derniers sont d'ailleurs particulièrement bien mis en scène dans cet épisode.

 resident-evil-code-4e2607376c04d.jpg

Incapable de jouer à Guitar Hero ou de faire seul ses lacets, le Bandersnatch est un enemis redoutable qu'il vaut mieux observer de loin.

 


Ce jeu connaîtra un succès qui sera à la hauteur du buzz que le teasing des développeurs aura généré. Ainsi, des portages sur PS2 et GameCube verront le jour, ces derniers disposant de quelques features exclusives.

 

 

biohazard-code-veronica-import-japonais-891731058_-copie-1.jpg          biohazard code veronica dream
Biohazard Code : Veronica dans sa version de base et collector sur Dreamcast

 

 

BioHazard_Code_Veronica_Kanzenban_-SLPM-65022-_-NTSC-J-.jpg          Biohazard_Code_Veronica_Kanzenban_GC_A.jpg

Biohazard Code Veronica X sur Playstation2 et sur Gamecube

 

 

Resident Evil Code : Veronica X possède quelques améliorations graphiques mineures ainsi que 9 minutes de cinématiques supplémentaires. Ces 9 minutes correspondent à de nouvelles cinématiques ainsi qu’à des retouches des existantes.
Les possesseurs de Dreamcast ne seront pas en reste. En effet, de manière tout à fait désintéressée et uniquement dans un souci d’équité entre les joueurs, Capcom réalisera Biohazard Code : Veronica Complete Edition pour la console de SEGA. Cette version du jeu ne sortira pas de l’archipel.

 

t1240mnewfront.jpg

Biohazard Code : Veronica Complete Edition sur Dreamcast



Il est difficile d’énumérer sans se tromper le nombre de Dreamcast collector qu’il y a eu au Japon, et les posséder toutes relève de la mission impossible (en particulier pour la version CUSTOM RX-78 éditée à 78 exemplaires).
De l’incontournable Dreamcast SONIC The Hedgehog 10TH Anniversary, à l’édition SAKURA Wars (sans oublier LES versions Hello Kitty), il était normal que SEGA ne fasse pas une mais deux Dreamcast collector pour la sortie de Biohazard Code : Veronica.

La première est la version Claire Redfield. De couleur rouge, cette dernière à été éditée à 1800 exemplaires et est très difficile à trouver en dessous de 400€ (ou 26.355 roupies si vous préférez).

 

 

 971_3.jpg

La seconde est la version S.T.A.R.S.. De couleur bleue et arborant un magnifique blason sur son capot, cette gourgandine a été édité à 200 exemplaires. Oui, 200 exemplaires seulement. Ce petit détail a son importance car il est maintenant quasiment impossible de la trouver à un prix ne comportant pas quatre chiffres.
 

 173_2.jpg

 


Chapitre mythique de la saga, Resident Evil Code : Veronica reste un des épisodes les plus appréciés des fans. Ce dernier recevra un énième hommage fin 2011 pour les 15 ans de la licence de Capcom. A cette occasion, les développeurs procéderont à un dépoussiérage en bonne et due forme en réalisant un lissage HD 720p sur ce titre ainsi que sur Resident Evil 4, respectivement les épisodes les plus plébiscités par les joueurs dans les catégories “Survival old school” et “Survival TPS”. Ces deux jeux seront disponibles en version boite au Japon sur la compilation “Biohazard Revival Selection”. Les deux titres seront disponible séparément en format dématérialisé en dehors de l’archipel.

 

 

 nocvmo052stfc2mjavc21tyj3nte.jpg          625525_203405_front.jpg

Biohazard Revival Selection sur Playstation3 et Xbox360

 


Officiellement, Biohazard Code Veronica n’était pas le 4ème chapitre de la saga mais plutôt une sorte de suite à Biohazard 2.
Mais les fans désireux de connaître la suite de la saga Biohazard devront encore faire preuve de patience, Capcom s'attelant par la suite à nous préparer sur Gamecube un épisode très spécial. Ce dernier nous permettra de mieux comprendre ce qu’il était arrivé à l’équipe Alpha des S.T.A.R.S. avant que Chris Redfield et Jill Valentine n’investissent le manoir dans le premier épisode.

 

Cependant, un titre inatendu viendra se glisser entre ces deux chapitres...

 

Retrospective Biohazard Partie 5/8 : Resident Evil REbirth


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Blackphoenix
  • Le blog de Blackphoenix
  • : Un blog non-objectif qui vous permettra de comprendre certaines de mes addictions. Libre à vous de vous reconnaitre dans mes articles ou de vous en inquiéter...
  • Contact

Nos partenaires

CAPCOM-logo

New Logo Big

images

logo-nolife

logo TRITTON 2

Recherche