Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 janvier 2012 1 02 /01 /janvier /2012 18:44

Pourquoi le succès du jeu Marvel VS Capcom 3 repose uniquement sur la présence de personnages provenant de Resident Evil ?

 

 

Passé maître dans la mise en scène de distribution de tatanes dans les jeux vidéo, et toujours prêt à faire plaisir aux fans sans se soucier de ses dividendes, Capcom décide en 1994 de donner un coup de pouce à une petite licence de comics qui a du mal à démarrer : X-Men.

La firme japonaise ira jusqu’à mettre en avant les mutants en collants sur le titre du jeu : X-Men VS Street Fighter, Capcom étant humblement positionnée au second plan. Stan Lee et Jack Kirby ont même dû insister   pour que l’écran titre du jeu montre Cyclope serrant la main de Ryu, symbole de la reconnaissance des deux américains vis-à-vis de ce geste désintéressé du géant japonais.

Les premiers retours des joueurs furent très mitigés, ces derniers trouvant absurdes le fait d’exagérer à ce point les pouvoirs des X-Men pour que ceux-ci puissent rivaliser avec les personnages de Capcom.

Il faudra attendre plusieurs suites pour accueillir Ultimate Marvel VS Capcom 3. Ce dernier proposera un cast comportant des personnages de la licence Resident Evil en nombre suffisant pour susciter l’intérêt des joueurs vis-à-vis de ce jeu de baston au gameplay assez creux. Les superplayers du monde entier ne s’y tromperont pas et s’accorderont tous à dire que les seuls personnages valables de ce titre sont ceux de la licence Resident Evil.

umvc3logo1.jpg Trêve de trolls gratuits, posons une base saine et objective : ce jeu est une tuerie totale.

Possédant un gameplay profond qui s’est peaufiné épisodes après épisodes, il permet aux superplayers les plus doués de titiller les limites de leurs réflexes, mais également aux joueurs occasionnels de s’amuser avec peu d’entraînements. Les graphismes HD sont magnifiques et les furies s’enchainent à un rythme effréné dans une telle débauche d’effets pyrotechniques qu’un avertissement sur l’épilepsie apparaît quand vous lancez le jeu (véridique).

 

 marvel-vs-capcom-3-4e262af32553c.jpg

Des coups spéciaux pas du tout abusés

 

 

ultimate-marvel-vs-capcom-3-20110816084952762 640w

Des furies qui éclypsent litéralement les barres de vie et les décors

 

 

Poussant l’auto-référence aux limites du fan-service dans la plupart de ses productions, Capcom n’a jamais franchi la ligne jaune laissant au second plan ce qui s'apparente à des privates jokes pour les fans les plus harcores.

Le moins que l’on puisse dire à ce niveau, c’est que Capcom a eu la main lourde sur pour ce jeu. Que ce soit vis-à-vis de ses propres licences, comme du vaste univers Marvel, le jeu fourmille de détails. Les fans y trouvent plus que leur compte et certaines références extrêmement underground flattent l’égo des connaisseurs hardcores qui ne les loupent pas.

Phrases provenant de cinématiques de jeux Capcom, couleurs alternatives faisant référence à la cover d’un comics des années 60, private-joke entre les personnages en fonction de leurs affinités et de leurs aventures communes, retrouver l’intégralité des clins d’œil est un vrai jeu dans le jeu pour fanboy en phase terminale.


Pour cet article, nous nous concentrerons sur une licence en particulier que nous allons choisir au hasard : Resident Evil.


Commençons par le cast des personnages jouables qui sont au nombre de quatre !

 

 

Chris Redfield

 

chris.png

 

Le célèbre membre des S.T.A.R.S. s’offre à nous dans toute sa musclitude, suite à son entraînement dans les forces du B.S.A.A. 

C’est donc sous les traits du très controversé Resident Evil 5 que Chris se présente avec un gameplay assez éloigné du traditionnel Shoto.


Plutôt spécialisé dans les attaques à distance, Chris est un bon spammeur mais reste quand même bien en dessous d’Arthur. Ses combos sont moyens mais il dispose de nombreux atouts redoutables, comme le fait de pouvoir enchaîner le lance-roquettes au sol avec une deuxième série de combos et une furie derrière histoire de finir le travail.

Très bon gratteur avec ses attaques spéciales, Chris dispose également d’un assist qui vous permettra de relever un adversaire au sol pour repartir en combo sans le laisser respirer.

Prenez garde tout de même au fait que Chris est un personnage exigeant qui vous demandera de l'entraînement pour être maîtrisé. Dans le cas contraire, vous servirez juste de punching-ball, ce qui est une manière comme une autre de profiter du jeu.

 

 


 

On relèvera parmi les clins d’œil à Resident Evil 5, la présence des armes les plus récurrentes de cet épisode, en particulier pour la furie “Sweep Combo” qui fait tout simplement défiler la liste complète des catégories d’armes du couteau jusqu’au bazooka en passant par la matraque électrique.

La furie de niveau 3 “Satellite Laser” mettra en scène le laser orbital que Chris utilise pour venir à bout d’Uroboros Aheri.


Soucieux de répondre aux attentes de ceux qui espèrent continuer de dépenser de l’argent après l’acquisition du jeu, Capcom a réalisé  une série de costumes en DLC.

Chris se retrouvera donc avec son mythique uniforme des S.T.A.R.S. ce qui comblera de bonheur les fans(...boy?) de la première heure. 


 ChrisRedfield_DLC_psd_jpgcopy.jpg 

 

Chris dispose également de couleurs alternatives. Parmis pas mal de références, on aura l’agréable surprise de le voir porter les mêmes couleurs qu’un de ses confrères chasseur de zombies : Chuck Greene. 

 


umvc3_week9_012_97529_640screen.jpg 

 

Les phrases de victoires de Chris sont savoureuses, surtout lorsque vous battez Wesker. Les mimiques les plus discrètes de Chris sont également présentes, comme le fait de tenir son oreillette lorsqu’il fait ses rapports de mission à son QG. 

 


Albert Wesker

 wesker 

Tout comme Chris , Wesker porte la même tenue que dans Resident Evil 5. C’est donc dans un look Matrix 100% cuir du plus bel effet que notre traître survitaminé réduira en poudre ses adversaires.


Clairement God Tier, Wesker ne fait pas dans la dentelle et rappelle par moment Toki dans Hokuto no Ken. Possédant des mix-up à gogo, il se téléporte dans toutes les directions, a la quasi-intégralité de ses coups safe et possède même un ultra en contre (Rhino Charge) qui laisse une ouverture pour repartir en combo derrière.

Le maitriser demande moins d’entraînement que pour Chris et comme lui, Wesker peut utiliser son Samouraï Edge pour relever un adversaire au sol avant de repartir en combo. Le Samouraï Edge peut également être utilisé en assist (Oui. C’est complètement pété).

 

 


 

Pour faire court, si Wesker vous touche, votre calvaire s’achève quand toutes ses barres de furie sont vides.

Notons également qu’une fois son X-Factor activé, Wesker se place parmi les personnages les plus dangereux à côté de Gouki (Akuma en occident), Nemesis, sans oublier la mythique D.Phoenix.


Il disposera également d’un costume alternatif en DLC. Ce dernier vous donnera l’occasion de revoir Wesker en uniforme des S.T.A.R.S., émouvant souvenir de l’époque où l’on comptait chaque cartouche dans un Resident Evil.

 

 detail.jpg 

 

Wesker possède également de nombreuses couleurs alternatives, ma version préférée étant la version Red faisant référence à Vega (M. Bison en occident) du jeu Street Fighter 2, que l’on ne présente plus.

 

c2838aa5acabc8ec41757a45d106aa83.jpg 

     

Personnellement, je ne comprends toujours pas pourquoi un personnage du standing de Wesker se rabaisse à porter les couleurs d’un loser comme Vega, qui est passé du statut de boss de fin de jeu à celui de simple personnage jouable.
Dans Marvel VS Capcom 3, pour éviter de mettre Wesker comme boss de fin, les développeurs, ne trouvant personne pour rivaliser avec lui, ont quand même été obligés de nous sortir Galactus. 

 


Jill Valentine

 jill 

 Jill Valentine est un des personnages que vous avez la possibilité d’acquérir pour quelques euros. Grâce à ce DLC, vous pourrez compléter votre team Resident Evil 5 avec Jill et sa tenue de combat (Battle suit). Cette tenue est visiblement une référence underground à elle toute seule si l’on en croit ce qu’il est possible de lire sur des forums réputés comme étant peuplés de geeks.  

La référence à Resident Evil 5 va bien au-delà de la tenue que porte Jill. En effet, cette dernière possède la même allure féline et conserve le style de combat acrobatique qui donne à ses mouvements une grâce survitaminée totalement hallucinante.


Possédant une capacité de dégâts faible, Jill est la plus rapide du groupe. Elle peut même rivaliser avec les téléports de Wesker grâce à ses dash, mais elle ne peut réaliser ces derniers qu’au sol.

Encore plus difficile à maitriser que Chris à cause de sa vélocité, Jill se présente comme un personnage à combo qui demande une bonne maitrise des cross-up/cross-down.

Il ne faut jamais laisser respirer votre adversaire même quand il est au sol (avec un assist de Wesker ou de Chris). La furie “Machine-Gun Spray” ramasse elle aussi l’adversaire au sol mais cause de faibles dégâts. La furie “Raven Spike” quant à elle fait des dégâts moyens et peut vous permettre de conclure un combo. “Mad Beast” (sa furie level 3) est très dure à maîtriser mais peut faire des combos de malade si vous avez de bons réflexes et un minimum de talent.

  


 

Vous l’aurez compris, acheter Jill ne vous permettra pas de cheater le jeu, bien au contraire. Ce personnage représente plutôt un investissement pour travailler son skill (ou bien un impôt sur le fanboyisme, c’est selon).


 Si cet investissement ne vous a pas laissé sur paille, n'ayez aucune inquiétude ! Jill a aussi droit à son costume alternatif en DLC. Oui, en DLC, car ce n’est pas parce que vous avez déjà dépensé de l’argent pour acheter le personnage qu’il faut espérer un traitement de faveur...

 

 b95aedb0cb045713ed6a170667695ae7.jpg 


Jill reprendra sa tenue de civil qu’elle portait dans Resident Evil 3 : Nemesis, à la seule différence que le dispositif de contrôle rouge se trouve toujours sur sa poitrine, dans un souci de logique avec les dialogues et les attitudes du personnage qui ne changent pas (je rêve ou je viens de parler de logique dans MVC3 ? ).


Les couleurs alternatives de Jill sont très inspirés et j’avoue que mon cœur balance entre plusieurs d’entre elles. J’ai tout de même une préférence pour Saki Omokane de “Quiz Nanairo Dreams” que l’on a déjà eu l’occasion de retrouver dans “Marvel VS Capcom : Clash of Super Heroes” et “Tatsunoko VS Capcom : Ultimate All-Stars” ; ainsi que la magnifique Vanessa Z. Schneider de “P.N.03” . 

 

 

f1fd48187c4195170bd5a611fb4af793.jpg

La Pedobearesque Suki Omokane

 

 

4e4534613e205f48358aa3139ad01b7e.jpg

C'est à se demander si la battle suit de Jill ne s'est pas inspiré de la tenue de Vanessa Z. Schneider

 

 7b10dbb61751ddc62c45a0fb789241b7.jpgJill peu également porter les couleurs de Wesker et de Nemesis, mais à ce moment là, on se dit qu'on commence un tout petit peu à tourner en rond...

 

 


Voici une petite vidéo de gameplay qui est assez proche de ce qui a été expliqué jusqu’ici.

 

 

  

En novembre 2011, une nouvelle mouture du jeu nous est livré sous le nom d’Ultimate Marvel VS Capcom 3. Cette dernière apportera son lot de nouveautés à commencer par de nouveaux personnages.

 


Nemesis T-Typenemesis-1

Nemesis fait parti des 12 nouveaux personnages et apporte un peu de finesse dans ce monde de brutes.
 

Véritable poids lourd en chef du groupe Resident Evil, Nemesis est un des combattants les plus bourrins du jeu avec Sentinel et Hulk. 

Possédant des attaques à distance (dont certaines aériennes) de très bonne portée, Nemesis est dangereux même lorsqu’il est dans les airs. La portée de la plupart de ses coups atteignent jusqu’à la moitié du terrain et sa furie “Bioweapon Assault” en couvre l’intégralité pour aller chercher les adversaires les plus timides.

 


 

A prendre de préférence en début/milieu de combat, Nemesis peut se retrouver en difficulté s’il est en dernière position. En effet, les fins de combat peuvent se révéler difficiles si vous tombez contre un spammeur, Nemesis ayant besoin d’un bon assist pour être optimum.

Copie de blupandaHD - avatareLe costume alternatif en DLC de Nemesis le présente dans une tenue d’été très échancrée, laissant apparaître de séduisants appendices gélatineux qui lui sortent du dos. Il s'agit bien entendu de l'apparence qu'il aura dans Resident Evil 3 : Nemesis, après quelques échanges explosifs avec Jill.

 

 Nemesis_DLC_psd_jpgcopy.jpg

Ralala... S'il n'arrête pas de se gratter, ça ne guérira jamais... 

 

 

Les inspirations des couleurs alternatives ne sont pas toujours facile à identifier, ma préférence allant vers la tenue aux couleurs de l’Exécuteur de Resident Evil 5.

 

 umvc3_costumes_026_26417_screen.jpgDifficile de trouver mieux que Nemesis pour porter les couleurs de l'Executeur...

 

 

Au niveau des couleurs Alternatives, Crimson Viper pourra porter les mêmes que Claire Redfield dans Resident Evil Code : Veronica.

 

 

9c8b8ac9b7f28d3fefafac414a44ca39.jpg

 

Nous achevons ici les références à Resident Evil par l'intermédiaire de ses personnages, mais ce n'est que le début!

Je vous invite donc à aller lire la seconde partie de l'article pour avoir une vue d'ensemble des références que Capcom a diséminé dans Ultimate Marvel VS Capcom 3 en cliquant ici

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Blackphoenix
  • Le blog de Blackphoenix
  • : Un blog non-objectif qui vous permettra de comprendre certaines de mes addictions. Libre à vous de vous reconnaitre dans mes articles ou de vous en inquiéter...
  • Contact

Nos partenaires

CAPCOM-logo

New Logo Big

images

logo-nolife

logo TRITTON 2

Recherche